Vous avez peur du feu ? Méfiez-vous de l’eau !

Votre participation à notre v-blogue est la bienvenue.

Notez que tout propos injurieux, irrespectueux, raciste ou sans lien avec le sujet de l’article ne seront pas tolérés.

Une entrepreneure de Montréal l’a appris à ses dépens récemment. L’exploitante d’une garderie privée a eu la mauvaise surprise de recevoir un coup de téléphone de son service d’entretien ménager dimanche après-midi, lui disant qu’il y avait une inondation au sous-sol et au premier étage du local de son entreprise, une ancienne bâtisse résidentielle de trois étages dont elle est propriétaire.

L’eau coulait à flots à la suite du bris d’un tuyau dans la salle de bain du premier, visiblement depuis un bon bout de temps. Résultat : Les locaux du rez-de-chaussée et du sous-sol sont condamnés pour plusieurs mois (au moins 6 selon moi), car il faut ouvrir tous les murs et les planchers pour assécher la structure, et reconstruire ensuite. Heureusement, elle est bien assurée. Mais cela signifie tout de même une perturbation de plus de 50% des opérations de l’entreprise, qui devront soit être interrompues jusqu’à ce que les travaux soient terminés, ou relocalisées dans un local temporaire. Le licenciement d’employés n’est pas exclu, ainsi qu’un bris de service pour une quinzaine d’enfants. Et c’est sans compter l’augmentation certainement significative de sa prime d’assurances pour les années à venir

Les dégâts d’eau représentent plus de la moitié des réclamations d’assurances à eux seuls, avant les réclamations pour le feu et le vol réunis. C’est un enjeu majeur pour les assureurs, qui refusent de plus en plus d’assurer ce risque dans certaines situations et accordent des rabais substantiels lorsque des moyens sont pris pour le contrer. Le sinistre vécu par notre valeureuse entrepreneure aurait pu être évité, si elle s’était munie d’un système de détection des fuites d’eau avec fermeture automatique du robinet principal. Ces systèmes, quoiqu’ils puissent paraître dispendieux à première vue (entre 500$ et 1000$ sans l’installation), ne le sont pas en réalité lorsqu’on se rend compte de toutes les conséquences d’un dégât d’eau. Ils sont d’une utilité insoupçonnée, car, contrairement à beaucoup de systèmes de sécurité, non seulement ils détectent, mais aussi ils avertissent et interviennent. C’est comme si votre alarme de vol arrêtait le voleur et appelait la police.

Malheureusement comme trop souvent, notre entrepreneure n’a pas vu l’utilité d’intégrer la prévention dans ses opérations, il n’était jamais rien arrivé. Les entrepreneurs ont tout intérêt à appliquer une gestion active des risques dans leurs entreprises : L’installation d’un tel système de détection automatique des fuites ainsi que la planification de la gestion des risques au quotidien, de l’intervention d’urgence, de la continuité des affaires et du rétablissement en cas de sinistre aurait fait une différence dans son malheur. Elle, qui n’avait jamais envisagé faire face à une telle situation un jour et s’en trouve dépourvue, aurait bénéficié d’un plan bien structuré pour faire face à la situation, et les conséquences auraient été moins lourdes pour son entreprise, voire quasi inexistantes.

Revenez nous lire

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Abonnez-vous à notre v-blogue et / ou nos infolettres

0 0 votes
Évaluation de l'article
Inscrivez-vous
Avis de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

D'autres publications